Go to menu Go to content

Trouver

voiture, camion, VUS

VR, loisirs, véhicule lourd

marchand

données techniques

Vous recherchez les options et accessoires disponibles sur une voiture des années 2000 à 2018?

L’AMVOQ vous offre les données techniques de chacun des véhicules.

BLOGUE AMVOQ

Des plaques personnalisées

Des plaques d'immatriculation personnalisées au Québec C'est aujourd'hui ! Les automobilistes québécois peuvent maintenant personnaliser leur plaque d'immatriculation ! L'annonce officielle a été faite le 3 juillet dernier sur le site Web de la Société de l'assurance automobile du Québec. Alors que certains n'ont pas été surpris de voir une telle décision à quelques mois des prochaines élections, d'autres sauteront aujourd'hui sur l'occasion afin d'arborer leur auto de cette nouvelle plaque. L'immatriculation en chiffres Alors que ce projet avait été mis de l'avant par le Parti québécois en janvier 2014 et devait voir le jour en septembre 2015, l'arrivée au pouvoir des libéraux mit cette éventuelle mesure de côté. C'est le ministre des finances, Carlos Leitao, qui le remis de l'avant dans le cadre du dépôt du projet de loi 150. La Société de l'assurance automobile du Québec a investi un montant de 3 millions $ pour le démarrage du projet. Espérant dégager 20 millions de dollars en 5 ans, ce nouveau produit permettrait à la SAAQ d'équilibrer ses finances et de "compléter le remboursement de la dette de notre ligne d'affaires permis et immatriculations", précise Mme Nathalie Tremblay, présidente de la SAAQ. Mais avant d'y arriver, il faut franchir la barre des 23 000 plaques vendues afin de juger le projet rentable. Sans oublier les dépenses annuelles de 2 millions nécessaires pour la mise à jour de la banque des plaques personnalisables. Les performances du projet seront soumises à l’évaluation dans un an, soit en 2019. Si la réponse des automobilistes québécois est satisfaisante, de nouveaux modèles de plaques pourraient être ajoutés dans une prochaine phase. Critères admissibles pour une plaque personnalisée Décidément, vous l'attendiez avec impatience ! N'allez toutefois pas croire que vous pourrez sillonner les rues avec n'importe quelle plaque et ce, sans frais supplémentaires ! Puisqu'un citoyen averti en vaut deux, sachez que votre plaque personnalisée vous en coûtera 249,50 $, en plus de payer des frais d'immatriculation annuels supplémentaires de 34,50$. Si, malgré ces frais supplémentaires, vous voulez toujours arborer votre auto d'une plaque personnalisée, pensez à ce que vous y inscrirez. Que ce soit pour votre voiture, camion, motocyclette, VR, scooter, motoneige ou VTT, votre plaque, unique, devra afficher entre 2 et 7 caractères (sans espace pour les voitures), déclinés en n'importe quelle langue. Elle devra être composée de lettres majuscules de l'alphabet latin, de chiffres arabes ou les deux. Il faudra tout de même respecter certaines règles de bon goût, y compris par la lecture en sens inverse. Voyons ce que vous devrez exclure de votre sélection: La plaque laisse faussement croire que le propriétaire du véhicule routier est une autorité publique ou y est lié (SWAT, COPS); La plaque exprime de l’insouciance à l’égard de la sécurité routière (SPEED, NOSTOP); La plaque exprime un caractère obscène, indécent ou incitant à la haine (FUCKU); La plaque suggère une infraction au code criminel (KILLU); La plaque exprime une idée que la loi réserve à autrui ou dont elle interdit l’usage, par exemple, une marque enregistrée (AMVOQ) Pour l'obtention de votre plaque personnalisée, veuillez prendre note que ce service sera offert uniquement sur le site Web de la SAAQ Article sur l'Open Graph

Comment réussir l'entretien printanier de son auto

Réussir son entretien printanierLe printemps est là… Même si ça n’a pas paru pour certaines régions du Québec ! L’été sera bientôt à nos portes, mais l’hiver fût difficile pour tous, surtout pour vos voitures !Il est primordial d’accorder à votre voiture un grand lavage printanier pour éviter la corrosion prématurée de la carrosserie, de même que prévenir les dommages sous la voiture au niveau des pièces mécaniques, dus à l’accumulation de saletés, de sel et de calcium. C’est bien beau l’apparence, mais il faut aussi se concentrer sur ce qui est à l’intérieur! Pour cela, vous pouvez consulter votre professionnel mécanicien ou demander des références à votre marchand de voitures d’occasion, il saura très certainement vous orienter.Niveau des liquidesÀ moins d’avoir hiberné tout l’hiver, la plupart des propriétaires de voitures doivent faire un changement d’huile aux 5 000 ou 10 000 km, dépendamment si l’huile est synthétique ou non. Si vous faites vous-mêmes votre changement d’huile, assurez-vous du type et de la quantité d’huile à mettre dans votre auto, ainsi que le modèle de filtre à l’huile en consultant le guide du fabricant. Si vous n’êtes pas certains des procédures, référez-vous à un mécanicien.Vérifier le niveau du liquide de refroidissement est également essentiel au maintien de la température constante du moteur. Le niveau devrait se situer entre les indicateurs de minimum et de maximum, visibles directement sur le réservoir. Finalement, bien qu’il ne devrait pas en manquer puisqu’une voiture n’en consomme pas, regardez aussi le niveau de liquide de frein de la même façon que le liquide de refroidissement. Le niveau sous le minimum pourrait signifier une fuite et entraîner des bris.Les pneusIl est démontré que lorsque les températures sont sous le seuil des 7°C, les pneus d’hiver sont les plus efficaces et sécuritaires sur la chaussée. Surveillez donc la météo des prochaines semaines et lorsqu’elle semblera stable, vous pourrez procéder au changement de vos pneus !Nous vous conseillons de prendre rendez-vous pour faire vérifier l’alignement de vos roues. Les routes québécoises étant parsemées de nids-de-poule et de crevasses durant la saison hivernale, le parallélisme des roues s’en trouve affecté ! Vous savez, cette sensation que le volant tire d’un côté ou d’un autre ? Ou encore, vous remarquez de l’usure anormale et rapide de vos pneus ? Prenez le temps de consulter votre mécanicien automobile.    Lavage intérieur et extérieur  Il serait normal de vouloir profiter d’une journée de beau temps pour réaliser son entretien de printemps sur son auto.  Profitez-en plutôt pour faire une activité extérieure en famille, car l’effet combiné du soleil, de l’eau et du savon sur la carrosserie risque d’endommager et faire ternir la peinture de votre voiture.  Ça vous donnera une bonne raison de combler les journées nuageuses dans votre emploi du temps ! S’il s’agit de votre seul moment disponible pour l’entretien de votre voiture, alors installez-vous à l’ombre, tel que dans un lave-auto libre-service (la plupart des laves-auto possèdent un toit). Pour vous aider à localiser le lave-auto libre-service le plus près de chez vous, regardez la carte Google non-exhaustive suivante, réalisée par un internaute.Commencez par le lavage intérieur; lavez vos vitres, nettoyez votre tableau de bord, l’intérieur des portes. Après avoir passé l’aspirateur dans tous les racoins de votre voiture, attaquez-vous au calcium sur vos tapis. Certains produits sont reconnus pour effectuer ces tâches de nettoyage, mais le plus puissant et le plus sûr reste ce fameux combiné vinaigre/eau. Attention, n’utilisez pas de produits contenant de l’ammoniac; ceux-ci peuvent abîmer les plastiques, y compris la teinte de vos vitres !Un lavage bien fait, c’est un lavage où vous utilisez de l’eau froide en abondance ! Arrosez les roues, la carrosserie, le dessous de la voiture et ce, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de saleté qui s’écoule. À l’aide d’un sceau d’eau savonneuse et d’une éponge, frottez votre voiture de haut en bas, n’oubliant pas vos roues (jantes, freins, garde-boue, intérieur des ailes, etc.). Privilégiez les produits conçus pour l’automobile chez un détaillant spécialisé. Les produits tels que le savon à vaisselle et autres détergents domestiques peuvent laisser des résidus ou endommager la peinture. Optez pour assécher votre voiture avec un chamois si vous ne désirez pas voir votre travail ardu gâché par l’asséchement des minéraux dans l’eau qui terniront l’effet lustré !Pour un résultat optimal, ajoutez-y une petite cire !

Prendre la route ou non ?

Plusieurs villes de la région de Québec sont aujourd'hui touchées par un cocktail météo composé de verglas, pluie, neige et forts vents. Avant de prendre la route, demandez-vous s'il est vraiment nécessaire de sortir par ce temps.  Si tel est le cas, voici quelques éléments qu'AutoUsagée.ca vous recommande afin de bien planifier votre sortie:Vérifiez l'évolution des conditions climatiques en heure par heure. Vous pouvez visiter le site d'AccuWeather ou de Météomédia; Informez-vous de l'état du réseau routier en appelant au 511 ou en visitant leur site Web, certaines artères tels que des ponts ou des côtes peuvent être inaccessibles;Vérifiez l'état de votre véhicule: vos pneus, le niveau d'essence, le fonctionnement de vos lumières de jour et d'urgence, le bon fonctionnement de vos essuis-glace, chauffage (en hiver), etc. Prenez aussi le temps de dégivrer ou déneiger votre voiture. Les feux d'urgence se doivent d'être fonctionnels en tout temps et prennent tout leur sens surtout par mauvais temps, afin d'être visible sur la route si vous deviez tomber en panne ou prévenir les autres automobilistes de votre présence en cas de mauvaise visibilité. De même, vous apprécierez un système de chauffage fonctionnel si vous deviez rester dans votre voiture suite à un accident en attendant les secours;Vérifiez s'il y a des pannes de courant sur votre chemin et à votre destination en visitant l'Info Panne d'Hydro-Québec. Non seulement cela vous permettra de ne pas vous déplacer inutilement si l'établissement de votre point d'arrivée a une panne de courant mais aussi, cela vous évitera un stress inutile et la crainte de tomber en panne si vous deviez vous arrêter pour faire le plein d'essence en chemin et que les stations-services environnantes sont en panne;Assurez-vous d'avoir accès à un téléphone avec vous ainsi qu'une liste de numéros de téléphone à contacter en cas d'urgence; Laissez-vous du temps pour réaliser votre itinéraire. Vous pouvez télécharger l'application Waze qui vous informe en temps réel de la circulation, des travaux, de la police, des accidents et plus encore;Vérifiez si vous pouvez reporter votre activité nécessitant votre sortie à plus tard, en fonction de la météo. Votre décision finale reposera certainement sur la distance que vous avez à réaliser;Soyez prudent et restez attentif à la route. Vous apprécierez très certainement avoir fait ces recherches avant de prendre votre auto. Que vous vous considériez comme le meilleur conducteur en ville, personne n'est à l'abri des accidents et des inattentions ou perte de contrôle des autres automobilistes. D'ailleurs, les quelques automobilistes dont leur voiture possède leurs pneus d'été, évitez la route à tout prix ! Privilégiez le taxi, le covoiturage ou le transport en commun.

NOS PARTENAIRES