Pourquoi ma voiture ne démarre pas ?

15 octobre 2019

Pourquoi ma voiture ne démarre pas ?

Démarreur fonctionnel, deux ans et 45 000 km d’usure sous la carrosserie, la voiture de notre rédactrice, un matin de tempête, ne veut pas démarrer. Elle sait qu’elle ne doit pas trop insister sur le démarrage en terme de temps et de fréquence, au risque de vider sa batterie. Avant d’appeler une dépanneuse, elle s’est posée quelques questions afin de déterminer ce qui pourrait causer ce pépin. Voici donc une petite liste exhaustive des raisons les plus fréquentes d’une voiture qui ne démarre plus.
 

La panne d’essence

Dans ce cas, votre voiture gronde mais vous n’arrivez pas à démarrer la voiture; vous n’avez peut-être tout simplement plus d’essence ou encore, une composante du système d’approvisionnement (telle que la pompe ou le FAC) a déclaré forfait. Pour éviter cette situation, il est important de ne pas rouler sur la réserve de carburant. Au fil du temps, notez qu’il peut s’accumuler des résidus de matières et impuretés dans le réservoir qui pourraient finir par pénétrer et briser le filtre à carburant (FAC). Autre fait, la pompe, qui aide au déplacement de l’essence dans les conduits, se doit d’être toujours lubrifiée par l’essence elle-même. Si jamais elle s’asséchait ou de la condensation se créait (en hiver), elle pourrait provoquer une panne ou un gel des conduits et exiger une réparation bien coûteuse. Vous avez remarqué que, depuis un certain temps, il y a des coupures de moteur, de la perte de puissance ou une consommation d’essence excessive ? Votre pompe à carburant fait peut-être des siennes ! Il vaut mieux aller chez votre mécanicien. Ou encore, vous venez de faire un plein et relevez des odeurs d’essence ? Votre panne peut donc s’expliquer par une fuite de votre réservoir.

Défaillance de l’approvisionnement en énergie: la batterie

Les problèmes liés à l’allumage et l’électricité touchent environ 70% des pannes. Que ce soit pour avoir oublié vos phares allumés toute une nuit durant, il y a davantage de possibilités d’être confronté à ce type de panne par temps froid, entre autres due aux composantes chimiques des batteries qui réagissent moins vite, provoquant une tension plus faible (une batterie ne disposerait que de 25% de sa capacité énergétique max. pour permettre un démarrage à -30°C, selon CAA Québec). Si vous pouvez allumer vos phares, c’est que votre batterie possède encore un bon niveau de charge; vous avez de bonnes chances que celle-ci finisse par démarrer, mais il vaut mieux ne pas insister trop longtemps sur le démarreur, au risque de vider votre batterie. Par alternance, tentez un démarrage pendant 10 sec., attendez 1 minute puis recommencez, mais pas plus de 3 à 5 fois, dépendamment de la réaction du moteur. Faites concentrer l’énergie de la batterie entièrement sur le démarrage, en éteignant chauffage, radio, essuie-glaces, lumières, phares, etc. Au contraire, si en tournant la clé dans le contact, vous entendez un “clic” et que rien ne réagit, il faut vérifier si les bornes sont desserrées et resserrez le tout au besoin avant de tenter un redémarrage ou de procéder à un survoltage (ou, autrement dit, faites-vous booster).

Les bougies d’allumage, approvisionnement en air et alimentation en huile

Si le démarreur fait du bruit lors du redémarrage, que les raisons 1 et 2 ont été contrôlées mais que la voiture ne démarre toujours pas, il y a de fortes chances que le problème se situe au niveau de l’un ou plusieurs des systèmes nécessaires à la combustion. D’abord, des bougies d’allumage sales et des fils défectueux empêcheront le démarrage de votre moteur (notez d’ailleurs une durée de vie des bougies estimée à 45 000 km et pour les câbles, environ le double). Vous savez, les bougies, ce sont les petites pièces provoquant l’étincelle nécessaire à l’allumage du mélange oxygène/carburant. Commencez par vérifier si les câbles sont corrodés ou endommagés et, au besoin, graissez ou remplacez-les. La seconde option nécessitera l’intervention de votre mécanicien. Ensuite, bien que rare, un faible approvisionnement en oxygène au moteur empêche la préparation du mélange air/carburant. Vérifiez l’admission d’air par les ailes d’aspiration ainsi que le filtre à air pour voir s’il n’y aurait pas des saletés ou obstruction. En ce qui concerne l’alimentation en huile, les probabilités sont très faibles pour qu’il en résulte une panne. Toutefois, vous avez de graves risques d’endommager vos composantes mécaniques si vous ne vérifiez pas votre niveau fréquemment.

Direction garage

Si le démarreur ne fait pas de bruit, ou encore, qu’aucune des étapes précédentes n’ait été fructueuse pour vous malgré un démarreur bruyant, vous avez peut-être affaire à un démarreur défectueux ou à des dommages au moteur, telle que des bris au niveau de la courroie de distribution. Cessez immédiatement les essais de démarrage si de la fumée commence à s’échapper du capot. Votre dernier recours sera le remorquage de votre véhicule dans un garage près de chez vous ! Dans le cas de notre rédactrice, le démarreur faisait du bruit, elle avait bel et bien de l’essence et une batterie en bonne forme. Toutefois, avec toute cette neige tombée, il y avait une accumulation recouvrant densément l’avant de la voiture, dont les ailes d’aspiration jusqu’au capot. Un bon déblayage plus tard, la voiture démarrait comme une neuve. Est-ce que ce problème pourrait camoufler d’autres problèmes ? Peut-être. C’est pourquoi il vaut mieux faire une petite inspection de prévention pour s’en assurer, surtout si cette situation se reproduit ou que vous avez remarqué des symptômes ou bruits différents pouvant signifier un problème plus grave. Un peu comme pour votre santé; ce n’est pas parce que vous avez un mal de gorge que vous n’avez qu’un rhume !